08.22.2010

Manger ustensiles utilisés dans l’ère élisabéthaine

No Comments

L’ère élisabéthaine pourrait être surnommé l’ère de la viande à manger; il y avait autant de façons de préparer les viandes car il y avait des appétits pour le poisson, la volaille et les viandes rouges: la friture, la torréfaction, la cuisson, le tabagisme, l’ébullition et le tabagisme. Ouvrir la cuisson à la flamme était si populaire, les chiens de la famille ont été formés afin de fonctionner sur des tapis roulants circulaires pour maintenir des broches en rotation.

L’image a été tout dans les cercles de la classe supérieure. de l’Italie en 1608, mais les Britanniques jamais pratiques leur a déclaré et inutile. Canada Goose Langford Vous auriez été difficile de trouver des fourches sur les tables pendant l’ère élisabéthaine parce que la société anglaise devait encore adopter ces ustensiles, laissant le transfert de l’agneau, le bœuf, le mouton, le porc, le lard, le veau, le lapin, le lièvre, le paon, cygne, oie , merles et pigeon aux bouches strictement à couteaux.

Fourchettes, couteaux et cuillères ont suivi leur propre voie de l’évolution au cours de l’ère élisabéthaine, mais les ustensiles de cuisine essentiels étaient des adaptations créatives de la métallurgie et du bois coutellerie utilisée pour préparer et servir les repas au fil du temps. Versions de fourches de viande, couteaux à découper, louches et viande des ciseaux que vous pourriez ne pas reconnaître aujourd’hui aidé les cuisiniers préparent des plats et les amener à la table. Mortiers et pilons étaient essentielles pour le broyage de noix et d’épices comme recettes élisabéthaine comptaient beaucoup sur ce dernier pour aromatiser les viandes salées.

Questions? Ask us